De bons résultats pour les triathlètes de chez nous

Agrandir l'image
Les participants au camp de triathlon, quelques jours avant la compétition.

Yves Bélanger, Servir

Nos 15 triathlètes canadiens ont offert de bonnes performances lors du Ironman Mont-Tremblant qui a eu lieu le 19 août. François Lalonde, entraîneur des Forces armées canadiennes de l’équipe canadienne de triathlon. Il se dit particulièrement fier, notamment des trois militaires de la région de Montréal : l’adjudant Frédéric Nolin, de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, le sergent Nadia Sparrow, du 438e Escadron tactique d’hélicoptères, et le caporal Louis-Philippe Barmettler, de la 3e Unité de soutien du Canada.

« Nos triathlètes se sont démarqués au cours de cette épreuve inscrite au calendrier du Conseil international du sport militaire (CISM) », explique l’entraîneur. Ce dernier avait bien préparé ses poulains quelques jours auparavant dans le cadre d’un camp de triathlon. « Nous avons eu des journées assez intenses et ils m’ont vraiment impressionné par leur ténacité et leur désir de toujours se dépasser. »

Bien qu’il soit exigeant avec ses athlètes, François Lalonde soutient que lors d’une compétition, son principal objectif est que tous ses protégés terminent le parcours sans blessure. « Pour moi, c’est primordial », précise-t-il en ajoutant que « mon deuxième objectif est que le plus grand nombre d’entre eux se qualifient. »

L’adjudant Frédéric Nolin est visiblement très satisfait du résultat obtenu. Avec un temps de 09:43:38, il a terminé au 9e rang chez les hommes de 35 à 39 ans et 39e parmi les 2 464 participants. C’est il y a seulement quatre ans qu’il a commencé à faire du triathlon. « Je souhaitais me mettre en forme et je me suis mis à faire de la course. Un jour, un bon ami m’a lancé le défi de participer à un triathlon. J’ai accepté et j’ai vraiment eu la piqûre. »

Le caporal Louis-Philippe Barmettler a pour sa part terminé les trois épreuves avec un temps de 10:30:59, ce qui lui a permis de terminer au 3e rang chez les hommes de 18 à 24 ans et au 158e rang toutes catégories. « Compte tenu du peu d’entraînement que j’ai eu la chance de faire, je peux dire que cela s’est très bien passé pour moi. »

Enfin, le sergent Nadia Sparrow a obtenu un temps de 12:14:03, ce qui lui a valu la 25e place chez les femmes de 30 à 34 ans. Parmi tous les participants, elle a obtenu la 747e place.

 

<< Retour à la page d'accueil