Déjà 20 ans

Agrandir l'image
Le sergent (retraité) Gaétan Martel et le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Alain Laplante.

Yves Bélanger, Servir

La succursale Major-général Alain R. Forand de l’Association canadienne des vétérans des Forces de paix des Nations Unies (ACVFPNU) célèbre cette année ses 20 ans d’existence.

Le sergent (retraité) Gaétan Martel, président de la succursale locale ayant ses locaux au Collège militaire royal de Saint-Jean, explique que le but de cette association est de permettre aux vétérans ayant participé à des missions de l’Organisation des Nations unies (ONU) de se retrouver à quelques occasions au cours de l’année. « Bien entendu, nous sommes aussi présents lors de la cérémonie annuelle de levée du drapeau de l’ONU et lors des cérémonies du jour du Souvenir. »

Actuellement, la succursale Alain R. Forand compte 59 membres. « C’est de plus en plus difficile d’attirer de nouveaux vétérans », soutient le sergent (retraité) Martel qui a participé à trois missions de l’ONU au cours de sa carrière militaire. « Les trois fois, j’ai été déployé à Chypre, au Moyen-Orient. »

Celui-ci s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes (FAC) en 1963. Il y a œuvré pendant 33 ans. Aujourd’hui, il vit à Saint-Jean-sur-Richelieu en compagnie de son épouse France Gagné qui, elle aussi, a fait carrière dans les FAC.  « Elle était dans le premier peloton de femmes qui ont été formées à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes en 1974 », conclut-il.

 


 

<< Retour à la page d'accueil