Elle atteint son objectif au Ironman 70,3 Mont-Tremblant

Agrandir l'image
Le sergent Nadia Sparrow pratique le triathlon depuis quatre ans.

Yves Bélanger, Servir

Cinq athlètes de la région ont participé au Ironman 70,3 (demi-ironman) Mont-Tremblant le 23 juin dernier. Parmi ceux-ci, le sergent Nadia Sparrow, du 438e Escadron tactique d’hélicoptères, qui pratique le triathlon depuis quatre ans et qui a réussi à se surpasser lors de cette compétition.

Elle explique que c’est depuis l’enfance qu’elle est attirée par cette discipline sportive. « En 2012, j’ai rencontré l’homme qui est aujourd’hui mon mari et il s’avère que celui-ci pratiquait le triathlon depuis plusieurs années. C’est ce qui m’a convaincu de me lancer dans l’aventure. »
En 2013, elle s’inscrit au Ironman 70.3 Calgary. Elle doit toutefois conjuguer avec une fracture a un bras. « J’étais incapable de conduire le vélo. J’ai tout de même effectué les parcours de course et de nage. »

Elle ne s’est pas découragée et l’année suivante, elle était de retour dans la course. « Depuis, j’ai participé à 12 demi-ironmen et quatre ironmen. L’an dernier, elle s’est jointe à l’équipe de triathlon des Forces armées canadiennes (FAC).

Elle indique que le 23 juin, lors de l’Ironman 70,3 Mont-Tremblant, elle s’est bien débrouillée tout au long des parcours. Elle était toutefois nerveuse au début, lors de l’épreuve de natation. « Il y a eu une longue attente avant de pouvoir entrer dans l’eau. C’était pénible d’avancer lentement vers la ligne de départ. »

Elle poursuit en signalant que l’eau était froide. « Heureusement, avec ma combinaison, c’était viable. J’ai terminé mon parcours en 42 minutes, comme je l’avais prévu », lance-t-elle en précisant qu’actuellement, elle travaille à améliorer sa vitesse à la nage. »

C’est en vélo qu’elle a réussi à récupérer du temps. « J'ai réussi à dépasser près de 1 000 personnes. » Elle a terminé son parcours en 2 heures et 53 minutes. J’avais pour objectif de faire ce tour en moins de trois heures et j’ai réussi. »

Il restait maintenant l’épreuve de la course et cela s’est plutôt bien passé. « Étonnamment, cela a commencé très fort. J’ai été surprise d’avoir un rythme très stable. » Elle a ainsi atteint son objectif d’effectuer le parcours en moins de deux heures.

Elle avoue avoir adoré son expérience. « Nous avons un support incroyable au sein de l’équipe de triatlhon des FAC. Je suis certaine que cette ambiance m’a aidée à me dépasser au cours de cet événement », conclut-elle.

Les résultats de nos athlètes

Lieutenant de vaisseau Émilie Béland
Collège militaire royal de Saint-Jean
Temps : 05:01:50, 12e de sa catégorie, 410e au classement général

Maître de 2e classe Kasia Danigier
École de leadership et de recrues des Forces canadiennes
Temps : 05:29:56, 24e de sa catégorie, 889e au classement général

Major Martin Lamontagne-Lacasse
Fusiliers de Sherbrooke
Temps: 04:16:58, 1er de sa catégorie, 27e au classement général

Capitaine Vincent-Xavier Landry
Gestion des systèmes d’armes du CF-18 - Détachement Mirabel
Temps : 05:04:35, 68e de sa catégorie, 455e au classement général

Sergent Nadia Sparrow
438e Escadron tactique d’hélicoptères
Temps : 05:39:40, 29e de sa catégorie, 1 106e au classement général

 

<< Retour à la page d'accueil