Un cadet émérite

Agrandir l'image
Tarek Aaron Bouhennache avec le lieutenant-colonel Serge Lapointe, commandant de l'Unité régionale de soutien aux cadets de la région de l'Est, lors de la remise des mérites du Duc d'Édimbourg.

Yves Bélanger, Servir

Âgé de 17 ans, Tarek Aaron Bouhennache est adjudant 2e classe au sein de l’escadron de cadets de l’Air 555 Maple Leaf. Au cours de la dernière année, il a remporté de nombreux prix dont celui du mérite argent du Prix international du Duc d'Édimbourg.

Tarek, qui habite le quartier Rosemont-La-Petite-Patrie à Montréal, est cadet depuis un peu plus de cinq ans. Il avoue avoir trouvé chaussure à son pied en se joignant à son escadron. « J’aime particulièrement la musique, l’exercice militaire et de survie. Par contre, ce que j’aime par-dessus tout, c’est la façon dont ce programme aide les jeunes. »

Récemment, le cadet a reçu le mérite argent du Prix international du Duc d’Édimbourg pour ses réalisations et ses défis personnels. Il s’agit d’un organisme qui habilite les jeunes de 14 à 24 ans dans la société et dans leur propre vie, en exploitant leur potentiel, en relevant de nouveaux défis, en aidant leur collectivité et en connaissant le succès. « Je suis également lauréat du concours international de haïkus Château-Thierry pour la commémoration de la Première Guerre mondiale, catégorie individuelle, 16-19 ans », lance-t-il fièrement. Ainsi son texte de poésie japonaise était relié à un des clichés photographiques présentés dans le cadre de cette exposition qui a eu lieu le 2 juin.

Au niveau des cadets, Tarek Aaron Bouhennache a été honoré en recevant  le trophée du meilleur sous-officier sénior de son escadron. « J’ai également obtenu, lors de la 66e revue annuelle de l'escadron 555 Maple Leaf, une bourse d’études de la Ligue des cadets de l’Air du Canada (Québec et Vallée de l’Outaouais) et j’ai terminé en deuxième place au concours d’art oratoire des cadets (niveau régional). Même la Légion royale canadienne a tenu à souligner l’implication de l’adolescent en lui remettant la médaille d'excellence des cadets pour son service en tant que cadet et son dévouement envers sa communauté.

Du côté de la musique, le jeune adjudant 2e classe et la Musique d’élite des cadets du Grand Montréal dont il fait partie comme premier trombone, ont remporté l’or dans le cadre du MusicFest Canada qui a eu lieu le 14 mai dernier. « Nous étions très fiers de notre performance », soutient-il.

Un futur membre de la Réserve

Dans un an, Tarek Aaron Bouhennache devra quitter les cadets. Il avoue toutefois avoir envie de poursuivre l’expérience militaire en s’enrôlant comme réserviste. « J’aimerais devenir musicien professionnel et jouer du trombone au sein d’un orchestre symphonique et comme militaire au sein d’une unité de réserve », explique l’adolescent qui est actuellement inscrit au programme Musique interprétation au Cégep de Saint-Laurent.

Du point de vue académique, l’étudiant est également très populaire. Il a d’ailleurs récemment obtenu la bourse du syndicat des professeurs du Cégep de Saint-Laurent pour son implication au sein du collège. « On m’a aussi remis la bourse d'excellence du Cégep de Saint-Laurent pour mon dossier scolaire et mon engagement à la vie étudiante », conclut-il.

 

<< Retour à la page d'accueil