Nos athlètes s’illustrent au Championnat national de course des FAC

Agrandir l'image
Le capitaine Philippe Reynolds, le capitaine Nancy Harnois et le matelot de première classe Mark Brown.

Yves Bélanger, Servir

Des athlètes de notre région ont obtenu d’excellents résultats lors du Championnat national de course des Forces armées canadiennes (FAC) qui a eu lieu à Ottawa dans le cadre de la Fin de semaine de course d’Ottawa Tamarack le 26 mai. Certains de nos militaires sont même revenus avec une médaille au cou.

Ils étaient cinq coureurs de chez nous à faire partie du top 20 pour le Québec lors des différentes course en compagnie de 15 autres militaires provenant d’autres régions de la province : le capitaine Philippe Reynolds, du Quartier général du groupe de soutien national aux Cadets et aux Rangers juniors canadiens (10 kilomètres, 40 ans et moins), le major Martin Lamontagne-Lacasse, des Fusiliers de Sherbrooke (10 kilomètres, master), le capitaine Nancy Harnois, commandant du Centre de gestion du recrutement du 34e Groupe-brigade du Canada (10 kilomètres, senior), le matelot de première classe Mark Brown, de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (demi-marathon, moins de 40 ans) et le capitaine Valentin Caciula, du Quartier-général de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est) (demi-marathon, master).

Pour le Capt Reynolds, participer à cette course est une excellente façon de tester la forme physique avant le début de la saison de triathlon. « L’objectif est principalement de se donner un bon effort sans nécessairement être complètement reposé et frais », explique-t-il. Il est très fier de la médaille d’or qu’il a remporté dans sa catégorie. « Trois semaines auparavant, j’avais complété la même distance avec un temps de 33 :52 lors d’une course tenue à Chambly. Obtenir 33 :31 à Ottawa est un excellent signe de progression ! Ceci était aussi un temps record personnel pour moi également. »

Pour sa part, le Maj Lamontagne-Lacasse a obtenu la médaille d’argent dans sa catégorie au 10 km. Le Capt Reynolds a tenu à indiquer que le Maj David Simpkin, du Collège militaire royal de Saint-Jean, participait également à la course d’Ottawa même s’il n’était pas dans le top 20. Il a aussi eu une course incroyable, jusqu’au moment où il a eu un point à l’ischio jambier. « Malheureusement, cela l’a forcé à s’arrêter pour s’étirer. Sans cet arrêt, il aurait sûrement battu son record. » Ce dernier a terminé en 6e place chez les masters avec un temps de 36 :29. Le Capt Reynolds soutient que le Maj Simpkin et lui concentrent maintenant leurs efforts en vue du Championnat du monde militaire triathlon qui aura lieu en Suède, le 17 juin prochain.

Au demi-marathon

Au demi-marathon, le Mat 1 Mark Brown a terminé au premier rang chez les militaires avec un temps de 1:17:42. « Mon moral était excellent et j’ai adoré mon expérience », lance-t-il en précisant que son temps lui a permis de terminer au 11e rang parmi tous les participants du marathon (militaires et civils). Pour sa part, le Capt Caciula a terminé au 5e rang chez les militaires de sa catégorie avec un temps de 1:29:44.

 

<< Retour à la page d'accueil