La Musique du Royal 22ème Régiment, ambassadrice du Canada

Agrandir l'image

Sergent Mireille Duchesne, Flûtiste et adjointe aux relations publiques, Musique du Royal 22e Régiment

C’est avec une immense fierté que les membres de la Musique du Royal 22e Régiment seront les fiers ambassadeurs du Canada lors de la neuvième édition du Festival international de musique militaire de Paris, du 18 au 23 juin prochains.

Seuls des ensembles musicaux de réputation internationale ont été invités. La Musique du Royal 22e Régiment sera donc amenée à côtoyer des formations reconnues dans le monde entier pour leur qualité : l’Angleterre, la France, la Belgique et les États-Unis pour ne nommer que celles-là. Chacun des ensembles doit préparer une chorégraphie alliant des pièces représentatives de son pays, coordonnées à des mouvements d’exercice élémentaire (drill).

Cette édition du festival est extrêmement particulière, car elle soulignera le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Ce conflit qui aura bouleversé l’Europe tout entière s’est déroulé dans des conditions atroces. L’utilisation de nouvelles armes a infligé des blessures rendant le retour à la vie normale quasi impossible. On a d’ailleurs nommés les rescapés de cette guerre les Gueules cassées. Le thème du tattoo est très significatif à cet égard et évoque le sacrifice des combattants : Les Gueules cassées et les blessés de l’armée de terre d’aujourd’hui.

Le lieu choisi pour les prestations est également très évocateur : la cour de l’hôtel des Invalides. Ce monument parisien grandiose fut construit en 1670 afin d’abriter les invalides de l’armée française. Encore aujourd’hui, l’hôtel remplit son mandat en hébergeant plusieurs vétérans ou blessés de guerre en réhabilitation.

Notre culture à l’honneur

Les choix musicaux, l’arrangement et la chorégraphie de la Musique du Royal 22e Régiment portent vraiment la signature « fait au Canada » et le résultat nous gonfle littéralement de fierté : des extraits de Starmania, des Colocs, une chanson à répondre, un reel et bien sûr Vive la Canadienne. Absolument tout dans la musique choisie représente qui nous sommes comme Canadiens français. L’arrangement d’une dizaine de minutes a été réalisé par le sergent Bill Mahar de la Musique du 34e Groupe-brigade du Canada à Montréal. La chorégraphie quant à elle met en oeuvre la créativité du sergent David Gagnon de la Musique des Voltigeurs de Québec.

Au-delà de la chorégraphie, la Musique du Royal 22e Régiment sera amenée à collaborer avec les autres musiques dans différentes scènes du tattoo. Le cinquième tableau sera dirigé par le commandant de la Musique du Royal 22e Régiment et relatera la bataille de la Somme, durant laquelle l’apport des Canadiens a été considérable. Le septième tableau sera quant à lui interprété uniquement par des femmes et soulignera le rôle que celles-ci ont joué durant la guerre.

Chose certaine, ce tattoo militaire sera magnifique, voire grandiose, et certainement très touchant. Il vous sera d’ailleurs possible de le visionner grâce à un lien qui sera publié sur la page Facebook de la Musique du Royal 22e Régiment le temps venu.  

Si vous êtes curieux, visitez les plates-formes suivantes : https://www.facebook.com/mr22r/ ou www.youtube.com/Musiquer22er

<< Retour à la page d'accueil