Découvertes culturelles et alimentaires à l’honneur

Agrandir l'image
Les découvertes culturelles et alimentaires étaient à l’honneur

Yves Bélanger, Servir

Les saveurs internationales étaient au rendez-vous au mess Patriote de la Garnison Saint-Jean le 25 avril dans la cadre du traditionnel TGIT international (Thank God it’s Thursday) organisé par le Détachement Saint-Jean de l’École de langues des Forces canadiennes (Det Saint-Jean ÉLFC).

Encore une fois, les participants ont pu faire des découvertes culturelles et alimentaires. Plusieurs délégations étaient présentes pour l’occasion dont celles du Botswana, du Brésil, de la Jordanie, de la Colombie, du Pérou, du Vietnam, du Portugal, du Ghana, de l’Ukraine, de la Mongolie, de la Macédoine, du Mexique et de la Tanzanie.

Eric Le Marec et le major Julie De Busschère, respectivement chef de la Division étrangère et commandant du Det Saint-Jean ÉLFC, ont remercié les nombreuses personnes ayant accepté l’invitation. « Il n’y a aucune place ailleurs où on peut savourer au même endroit les mets typiques d’un si grand nombre de pays. Il faut en profiter », a conclu le Maj De Busschère.

Eric Le Marec a pour sa part profité de l’occasion pour remercier le personnel du mess Patriote et des services de l’Alimentation qui, encore une fois, ont été d’une grande aide pour l’organisation de cet événement bisannuel.

Plus de 30 heures de préparation

La préparation d’un tel événement demande entre 30 et 40 heures de travail. « Une équipe formée de trois cuisiniers, Michel Martel, Sylvain Bernard et le soldat Gabriel Gilbert a été nécessaire pour concocter les différents mets », indique le capitaine Duc-Hoang Tran, officier aux services d’Alimentation.

Pour élaborer le menu, le Capt Tran mentionne qu’au fil des ans, les services d’Alimentation ont accumulé plusieurs recettes provenant de partout dans le monde. « Cela fait 10 ans que nous préparons les plats de la soirée qui a lieu deux fois par année. Nous avons donc plusieurs recettes. » L’équipe de cuisiniers a donc proposé différents choix aux représentants des différents pays. « Nous leur laissons toujours prendre la décision finale. »

Quelquefois, certains mets présentent un niveau de difficulté plus élevé au niveau de la préparation. Cette fois, ce sont les beignets de morue portugais et les rouleaux de printemps vietnamiens qui ont donné du fil à retordre aux cuisiniers. « Les buzz de Mongolie, qui ressemblent à des raviolis, ont aussi été tout un défi. Toutefois, notre équipe a encore une fois su le relever avec brio », conclut le capitaine Tran.

Plus de photos : https://www.facebook.com/pg/jservir/photos/?tab=album&album_id=2034571306801723

vidéo : https://www.facebook.com/jservir/videos/2034550210137166/

<< Retour à la page d'accueil