Fin des célébrations du 50e anniversaire de l'École de leadership et de recrues des Forces canadiennes

Agrandir l'image
Un chèque de 40 000 $ a été remis à la Fondation québécoise des vétérans. Au cours de la soirée, un montant additionnel de 125 000 $ a été amassé auprès des entreprises présentes.

Yves Bélanger - Servir

Quelque 515 convives étaient réunis pour le Grand bal militaire qui se tenait le samedi 7 avril au hangar HD-4 de la Garnison Saint-Jean. L’événement s’est déroulé sous la présidence d’honneur de Danièle Henkel, chevalier de l’Ordre national du Mérite et chef d’entreprise, et du lieutenant-général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire.

Pour l’occasion, le hangar HD-4, lieu des cérémonies de fin de cours de l’ELRFC depuis cinquante ans, a été décoré avec goût et décorum militaire. Les musiques militaires de l’ELRFC et des Fusiliers du Mont-Royal étaient sur place pour assurer le côté musical de la soirée. Les participants à la fête ont également pu entendre les cornemuses et tambours du Black Watch (The Royal Highland Regiment) qui ont offert une prestation traditionnelle haute en couleur. Rappelons que les profits de l’événement seront remis à la Fondation québécoise des Vétérans.

Levée du drapeau à la mairie de Saint-Jean

Quelques jours avant, soit le 29 mars, en présence d’Alain Laplante, maire de Saint-Jean-sur-Richelieu, du lieutenant-colonel Gaétan Bédard, commandant de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC) et du colonel Pierre-Paul Pharand, colonel honoraire de l’ELRFC, qu’a eu lieu la cérémonie.

Lors de son allocution, le maire Laplante a rappelé que Saint-Jean-sur-Richelieu est la porte d’entrée de tous les Canadiens qui désirent faire une carrière militaire. « La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu est fière d’avoir été partenaire de l’ELRFC, fleuron de notre région, dans le cadre des activités reliées à son jubilé. Une grande institution qui fait rejaillir notre ville et région dans l’ensemble du Canada », a-t-il ajouté.

Le Lcol Bédard a pour sa part rappelé les principaux événements publics qui ont eu lieu au cours de la dernière année tels que le concert militaire en plein air le samedi 29 juillet, la journée portes ouvertes à la Garnison Saint-Jean le samedi 16 septembre et la cérémonie du droit de cité le dimanche 24 septembre. « Nous remercions sincèrement la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu pour son appui tout au long de notre 50e anniversaire. Célébrer avec les Johannais fut un honneur. »

Le colonel honoraire Pharand a quant à lui indiqué que la dernière année en a été une remplie de fierté pour l’ELRFC. Il a mentionné que les festivités de l’établissement militaire ont permis de créer de nouveaux ponts entre la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et les Forces armées canadiennes. « Il y en avait déjà, mais nous les avons renforcés. Maintenant, nous devons nous assurer de poursuivre les relations de façon à ce que les gens se sentent bien accueillis ici et que les deux communautés s’intègrent bien. » Le Lcol Bédard a par la suite inspecté la garde en présence du maire Alain Laplante avant que ne soit hissé le drapeau de l’ELRFC au son de la trompette. Le drapeau a flotté pendant une semaine à l’hôtel de ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

 

Photos supplémentaires du bal : https://www.facebook.com/jservir/photos/a.2027305487528305.1073741846.1727620007496856/2027306214194899/?type=3&theater

 

Photos supplémentaires levée du drapeau : https://www.facebook.com/VilleStJeansurRichelieu/photos/pcb.2079207178759295/2079206892092657/?type=3&theater

 

 

<< Retour à la page d'accueil