Des changements qui portent fruit

Agrandir l'image
Après quatre semaines de participation au programme, le capitaine Junior Caron, du 34e Groupe-brigade du Canada, ressentait déjà des effets positifs.

Yves Bélanger - Journal Servir

Au printemps dernier, le caporal-chef Marie-Christine Carpentier, du 5e Régiment de police militaire, et le capitaine Junior Caron, du 34 Groupe-brigade du Canada, ont participé au programme À l’assaut des kilos (ADK) offert par l’équipe de la Promotion de la santé. Tous deux mentionnent qu’ils en ont retiré des bénéfices importants et que le programme continue de leur en procurer dans leur vie de tous les jours.

Le Cplc Carpentier avoue que cela faisait un bout de temps que l’idée de participer à un tel programme lui trottait dans la tête. « Cette fois, l’horaire de mes nouvelles fonctions me permettait de m’inscrire. » La douzaine d’ateliers lui ont permis d’adhérer à un mode de vie plus sain. « J’ai entre autres réintégré l’activité physique dans ma routine. Avec ADK, on doit s’entraîner au moins trois jours par semaine. Les spécialistes de la Promotion de la santé nous ont également appris à lire les étiquettes des produits alimentaires que nous consommons pour que nous puissions faire les meilleurs choix. »

Malgré la fin des ateliers, la militaire continue de mettre en application les enseignements reçus lors du programme ADK. Elle a 12,2 kg (27 livres) en moins et se sent beaucoup plus en forme. « J’ai enfin réussi à briser le cercle vicieux et cessé de manger mes émotions. Cette année, j’ai même réussi à faire un demi marathon », lance-t-elle fièrement.

Pour sa part, le capitaine Caron s’est inscrit au programme À l’assaut des kilos pour retrouver la forme physique qu’il avait avant de se blesser au bas du dos lors d’un match de hockey. « J’avais essayé bien des choses, mais rien ne fonctionnait pour moi. Ma chaîne de commandement a accepté que je participe à ce programme, ce qui m’a permis de retrouver une bonne forme physique tout en protégeant mon dos. » Côté poids, le militaire soutient qu’il n’avait pas vraiment de surplus.

Quatre semaines après avoir débuté les ateliers et le programme d’entraînement, le Capt Caron a commencé à ressentir des résultats positifs. « Mes douleurs ont commencé à diminuer pour finalement disparaître. Je n’en revenais pas ! » Il poursuit toujours les entraînements et est particulièrement friand des exercices de musculation.

Les deux ex-participants du programme À l’assaut des kilos ne regrettent aucunement d’avoir eu le courage de s’inscrire à la série d’ateliers. Pour eux, cette décision leur a permis de retrouver la forme et de se sentir mieux dans leur peau. « C’est clair que je ne n’hésite pas à le recommander à mes collègues de travail. C’est bon pour tout le monde », conclut le capitaine Junior Caron.

 

Et si c’était vous ?

En janvier prochain, la Promotion de la santé offrira le programme À l’assaut des kilos (ADK) aux Garnisons Saint-Jean et Montréal. D’une durée de 12 semaines, il pourrait vous permettre de retrouver un mode de vie actif et de perdre vos kilos en trop.

Le programme ADK propose aux militaires des ateliers sur la nutrition et de la formation sur les principes d’entraînement et la prévention des blessures. Il compte aussi une visite à l’épicerie et des évaluations pré et post programme. Les participants prennent l’engagement de s’entraîner trois fois par semaine et d’assister aux ateliers en classe.

Le programme se déroulera du 10 janvier au 30 mars 2018. Les candidats seront sélectionnés lors d’entrevues et ils devront être appuyés par leur superviseur. Pour obtenir votre formulaire de mise en candidature, contactez le bureau de la Promotion de la santé au 450 358-7099, poste 7207, ou à promotiondelasante@forces.gc.ca.

 

 

<< Retour à la page d'accueil