Entrevue avec le colonel Stéphane Boucher : sortir le Groupe de soutien de la 2e Division du Canada de l’ombre

Agrandir l'image
Colonel Stéphane Boucher.

Yves Bélanger - Journal Servir

Arrivé en poste il y a quelques semaines, le commandant du Groupe de soutien de la 2Division du Canada (GS 2 Div CA), le colonel Stéphane Boucher, compte tout faire pour que ses troupes, personnel militaire et civil, offrent le meilleur des services. Et il compte bien faire rayonner leur travail !

Pour décrire le défi qu’il s’est donné au cours de ce mandat, celui-ci rappelle la devise du GS 2 Div CA : Servir avec honneur et persévérance. « Je veux que mon équipe puisse offrir le meilleur service possible à l’ensemble de la 2e Division du Canada et aux unités intégrées, hébergées et hors bases », lance le Col Boucher au cours d’une entrevue avec le journal Servir.

Pour ce faire, il indique que la première étape est d’investir au niveau des ressources humaines, qu’elles soient militaires ou civiles. « Il faut commencer par combler les postes vides et offrir aux employés les formations nécessaires pour accomplir notre mandat. Nous devons nous assurer d’avoir les bonnes personnes aux bonnes places. »

Il avoue que le commandement du GS 2 Div CA est tout un défi étant donné la grandeur du territoire à couvrir et les nombreuses unités à soutenir. « Le mandat est très large ; c’est un défi unique et je me sens choyé qu’on me donne la chance de le relever. »

L’aide au Centre de la famille Valcartier et au Centres de ressources pour les familles des militaires – région Montréal est également au cœur des priorités du nouveau commandant du GS 2 Div CA qui rappelle que les services qui y sont offerts sont importants et aident grandement le bien-être psychologique des militaires et de leurs proches. « Cette organisation est essentielle pour soutenir les familles de nos troupes. »

Quant aux efforts qui ont été faits au cours des dernières années concernant Opération HONOUR et le comité Diversité +, il assure qu’il a très hâte de s’asseoir avec les responsables de ces groupes de travail et poursuivre le travail amorcé. « Je suis fasciné par les efforts qui ont été faits et je crois énormément en l’importance d’un environnement de travail sain et inclusif. » Pour lui, donner de la place aux Canadiens, peu importe leurs origines ou leur orientation sexuelle est essentiel pour refléter le mieux possible la population du pays. « En ayant cette ouverture, nous nous assurons de recruter les meilleurs éléments dans tous les champs d’expertise. C’est comme ça qu’on peut vraiment faire une différence. »

Faire connaître son unité

Le Col Boucher souhaite finalement que le GS 2 Div CA soit mis à l’honneur et que les gens, tant à l’interne qu’à l’externe, comprennent mieux les tâches importantes qui y sont effectuées et qui ont un impact majeur au sein de la 2 Div CA. « Les employés du Groupe de soutien n’ont pas le boulot le plus facile, car ils travaillent souvent dans l’ombre. Je veux qu’ils soient mis en valeur. »

Il poursuit en soutenant que tout comme son prédécesseur, le brigadier-général Sébastien Bouchard, il compte soutenir ses commandants et leur laisser la marge de manœuvre nécessaire pour accomplir leurs tâches. « Moi, j’ai apprécié que mes supérieurs fassent cela pour moi et ça me fait plaisir de pouvoir aujourd’hui rendre la pareille. »

Rappelons que le GS 2 Div CA se compose des organisations suivantes : service des Opérations, service aux Personnels, service Technique, Conservation des ressources, service des Technologies de l’information, service Corporatif et Musique du Royal 22e Régiment. Ses quelque 1 200 employés, des membres de la Force régulière, de la Réserve et du personnel civil, oeuvrent aux Garnisons Montréal et Saint-Jean, de même qu’à la Base de soutien de Valcartier. Plus d’une soixantaine d’installations sont sous sa responsabilité, notamment les sites de Farnham, Saint-Hubert, Saint-Bruno et la Citadelle de Québec.

 

 

<< Retour à la page d'accueil